L’auberge de la paix, à Neuville-Saint-Vaast

Située à une des extrémités de la rue du 11 novembre, près de la Route de Béthune, cette maison en bois est l’ ancienne auberge de jeunesse Pax. Inaugurée le 10 mai 1936, ce fut la première auberge de jeunesse « ouverte à l’inspiration des hommes de la génération de la guerre pour les jeunes de la génération de la paix ». Durant les 10 années précédentes, ce bâtiment avait eu pour vocation d’accueillir les familles venues se recueillir sur la tombe de leurs proches disparus, ou à la recherche de leur sépulture.

Ce chalet était installé dans un quartier très particulier de Neuville-St-Vaast : la cité des Mutilés, un ensemble d’habitations conçues pour accueillir de grands mutilés de guerre à qui l’on avait confié comme emploi, après le conflit, des tâches de surveillance et d’entretien des tombes, des grandes nécropoles alentours. Les maisons de cette cité étaient réparties le long de la rue du 11 novembre où l’on avait planté 52 érables offerts par le Canada, en mémoire des 52 enfants du village morts sur les champs de bataille de la Grande Guerre. Ces arbres ont aujourd’hui été remplacés par des sorbiers.


 

Tags: ,

Pas de commentaire

Laisser un commentaire


× cinq = 45