Dernières nouvelles du front, épisode 6: Les ânes du fort de Pontisse

PontisseComme de nombreux autres animaux, les ânes ont payé un lourd tribut lors de la première guerre mondiale. Presque 100 ans plus tard, quelques ânes ont trouvé refuge dans l’ancien fort de Pontisse, près de Liège. Ces derniers nous rappellent que des milliers d’animaux ont payé un lourd tribut lors de la première guerre mondiale. Avec les chevaux, les chiens, les pigeons, les ânes et les mulets ont été mobilisés dès le début des hostilités. Ils ont acheminé sur leur dos du matériel, des munitions et de la nourriture jusque sur la première ligne du front. Ils en repartaient parfois chargés de blessés. Grâce à leur petite taille et leur agilité, ils trottaient sur les terrains bouleversés par les bombardements, et parvenaient à se faufiler dans les boyaux… Près de cent ans plus tard, les ânes de Pontisse vivent des heures plus paisibles. L’association Anim’ânerie s’est installée dans le fort et les pâtures alentours. Les anciens casernements font office d’étable. Des bénévoles attentionnés veillent au bien-être d’une dizaine d’ânes qui ont trouvé refuge ici après avoir été abandonnés ou maltraités…

L’Anim’Anerie organise des activités avec des ânes durant toute l’année, entre autres destinées aux personnes handicapées.

Pour écouter cet épisode, téléchargez le podcast.

Pour prolonger la visite:

  • Le programme complet des nombreuses manifestations culturelles (dont des conférences destinées au grand public) à Liège, et en province de Liège est consultable sur le site www.liege1418.be
  • Découvrir les capsules « 14-18 Traces & Empreintes » sur le site www.rtbf.be/14-18

 

 

 

Tags: , , , , , , ,

Trackbacks/Pingbacks

  1. « De Frontzate » : Dixmude-Nieuport à vélo | Paysages en Bataille - 21/10/2014

    […] à une autre randonneuse des champs de bataille, Brigitte Blot, que nous avions pu croiser dans un épisode des Dernières nouvelles du front et qui vient de parcourir une partie de la ligne de front avec son âne Ioko, pour rendre hommage […]

  2. soldat de métier - 21/03/2015

    Pour défendre sa ligne de front, un jeu de simulation…

    Le jeu de guerre et de stratégie « Frontline Defense 2″ donne la possibilité de se mettre dans la peau d’un général dont la mission est d’organiser ses lignes de défense, face aux assauts de l’ennemi… Pour cela, le joueur se trouve dev…

Laisser un commentaire


sept − = 3