Dernières nouvelles du front, épisode 28: dans les bois d’Argonne, à Romagne-sous-Montfaucon

Lorsqu’on se promène le long de l’ancienne ligne de front de la Grande Guerre, on finit toujours par croiser l’ombre des chasseurs de vestiges… Partout les gardiens de la mémoire de 14-18 s’émeuvent de l’immense pillage en cours sur l’ancien champs de bataille de la Première Guerre mondiale. Certains, sans scrupules, cherchent et emportent des objets pour leur valeur marchande, d’autres parfois, plus simplement, sont irrésistiblement attirés par la part de mystère qui émane de ces fusils, de ces casques, et autres accessoires militaires. Trop souvent, ces collections finissent oubliées dans un grenier, et terminent parfois dans les décharges. A Romagne-sous-Montfaucon, petit village autrefois occupé par les Allemands, Jean-Paul de Vries a compris que les objets restent muets lorsqu’ils sortent de leur contexte. Il s’évertue aujourd’hui à les faire parler, au sein du petit musée qu’il a créé avec son épouse….

Pour écouter cet épisode, télécharger le podcast.

Consulter la carte des « Dernières nouvelles du front »

Pour compléter cet épisode

Romagne 14-18, musée informel sur le quotidien du soldat de la Grande Guerre

-Tout savoir sur les commémorations de 14-18 en Argonne 

-Et plus largement sur les commémorations 14-18 en Meuse

Trackbacks/Pingbacks

  1. La fuite en Argonne et à Verdun… | la fleur au guidon - 20 juin 2016

    […] une passion française » ; les promenades radiophoniques d’Isabelle Masson-Loodts, dans les bois d’Argonne (Paysages en […]

Laisser un commentaire


7 − = quatre