Dernières nouvelles du front, épisode 16: en avion au-dessus des champs de bataille de la Somme

Durant la première guerre mondiale, la Somme a été le théâtre des débuts de l’aviation militaire. C’est au Crotoy, dans l’école d’instruction des Frères Caudron qu’ont été formés de nombreux pilotes qui ce sont illustrés durant le conflit. C’est dans la Somme aussi que, le 21 avril 1918, l’Allemand Manfred von Richthofen, le fameux Baron Rouge, a été abattu à bord de son triplan après avoir remporté 80 victoires. En France comme ailleurs en Europe et dans le monde, la production d’armes et de matériel militaire a propulsé certaines entreprises qui sont devenues, après guerre, des moteurs de développement économique et industriel. L’histoire de l’aéroport d’Albert-Méaulte, sur les pistes duquel atterrit le Beluga, avion qui transporte les pièces des Airbus (dont celles de l’A380) fabriquées dans l’usine d’Aérolia toute proche, est liée à la Grande Guerre. C’est Henry Potez en effet qui fit construire à Méaulte, avec les dommages de guerre de la ferme de son père, un usine de construction d’avions dont l’industrie actuelle est l’héritière. Pour le Centenaire de la Première Guerre mondiale, des vols commémoratifs et meetings aériens sont organisés à l’aérodrome d’Amiens. L’aéroclub d’Albert-Méaulte (à l’aérodrome d’Albert Picardie), propose quant à lui toute l’année des baptêmes de l’air sous la forme de « Circuit du Souvenir ».

 

Pour écouter cet épisode, télécharger le podcast.

Consulter la carte des « Dernières nouvelles du front »

 

Pour compléter cet épisode

 

-Tout sur les commémorations de la Grande Guerre et les site 14-18 dans la Somme

-Le site de l’aéroclub d’Albert Méaulte

Tags: , , , , , , , , , , , , , , ,

Pas de commentaire

Laisser un commentaire


− 3 = six