L'enquête | Une guerre infinie

Fil RSS pour cette section

Bombes à retardement

Après avoir conçu et utilisé un infernal arsenal explosif et toxique durant la Grande Guerre, il a fallu inventer des moyens d’éliminer les surplus. Ces opérations, menées pour une des premières fois de l’Histoire à l’échelle industrielle, nous ont légué un inquiétant réservoir chimique (…) Sans cette enquête, illustrée par les photos d’Olivier Saint-Hilaire (Haytham/Réa), […]

Mémoire et nature, Fabienne Loodts @paysagesenbataille.be

Mémoire et nature sur les chemins de la Grande Guerre

La forêt de Verdun n’est pas le seul site sur lequel le patrimoine historique est aussi devenu un patrimoine naturel. On trouve quantité de lieux intéressants, tout au long de la ligne de front : le bois Delville près d’Albert, celui de Beaumont-Hamel, la forêt domaniale de Vauclair, près du Chemin des Dames, le parc et la […]

Résilience, Fabienne Loodts @paysagesenbataille.be

La résilience écologique des champs de bataille

Le concept de résilience que Boris Cyrulnik applique aux hommes est observé aussi dans les écosystèmes par les spécialistes de la nature. Les paysages de la Grande Guerre ont connu cette « renaissance dans la souffrance »…   Toutes les zones ravagées ne connurent pas le même sort après la guerre. Certaines furent rendues à l’agriculture au prix […]

Lourd héritage, Fabienne Loodts @paysagesenbataille.be

Le Paardenmarkt: 3 millions d’ obus noyés en Mer du Nord

C’est dans la mer que reste aussi le problème du plus célèbre et important dépôt de munition de la Première Guerre mondiale en Belgique, celui du Paardenmarkt… Au large de de Knokke-Heist, déversés en 1919 sur un banc de sable, 35000 tonnes de munitions, dont un tiers sont probablement chargés d’ypérite et de chloropicrine, ont […]

Lourd héritage, Fabienne Loodts @paysagesenbataille.be

Le lourd héritage des munitions de guerre

A l’Ouest de l’Europe, la première guerre mondiale s’est concentrée durant 4 ans le long d’un ligne de front continue de 700 kilomètres. Cette concentration d’armements inédite dans l’Histoire a pollué le sol de façon durable. « On estime que le nombre 1455 millions d’obus ont été tirés sur la ligne de front », explique le Lieutenant Bert […]

Explosions, Fabienne Loodts @paysagesenbataille.be

Victimes d’après-guerre

En France, l’association Robin des bois a publié fin août 2012 son second Inventaire des déchets de guerre. Celui-ci concerne le déchets de guerre découverts de début 2008 à fin 2011 dans les 7 régions du nord et de l’est de la France par les guerres de 1870, 1914-1918 et 1939-1945… Cet inventaire réalisé sur […]

Arbres de guerre, arbres témoins

Certains arbres rescapés, qu’ils soient isolés ou intégrés à des massifs, témoignent encore aujourd’hui du rôle particulier qu’ils ont pu jouer durant la guerre.. Selon J-P Amat (Université Paris IV-Sorbonne), on peut observer en forêt domaniale de Montfaucon ou dans celle de la Haute Chevauchée de vieux chênes de plus de 200 ans aux troncs […]

Les « secrets de guerre » du sol belge

En Belgique, selon John Desreumaux, auteur du livre « Land van Schroot en knoken » (Editions Davidsfonds, 2011), les obus de la première guerre mondiale n’ont pas cessé de faire des victimes après la fin du conflit : entre l’Armistice en 1918 et 2008, l’auteur dénombre 358 morts et 535 personnes blessées, pour un total de 893 victimes… […]